Acheter chez Solaris ?

lundi 20 octobre 2003.
 
Ceci est un réquisitoire. Où est passé mon Solaris d’antant ? Qui nous à fait croire que Solaris avait la carrure d’un grand de la lunetterie ? Hein ?

Cet article est scindé en deux parties : ce premier article décrit mes déboires. Je pensais ne jamais écrire une deuxième partie. Et bien si : l’article Cassez vos lunettes Solaris les yeux fermés décrit l’heureuse fin de l’histoire, grâce au SAV de Solaris.

Mais commencons par la première partie...

Lettre à Solaris

A l’attention de la direction de Solaris,

Bonjour,

ayant acheté une paire de lunettes solaires dans votre magasin à Nice, je suis tout à fait mécontent du service après vente. J’ai acheté une paire de HILFIGER (donc pas du n’importe quoi) en décembre 2002. En juin (donc six mois après), une chute de la paire brise un verre. J’ai donc contacté le magazin Solaris par téléphone qui m’a demandé de venir (30 km) pour regarder la paire et me dire qu’ils allaient contacter le fournisseur (apparement, cette opération ne pouvait pas se faire par téléphone, mais bon). En juillet, on me laisse un message comme quoi le fournisseur ne fournit plus le verre. Etant en vacances pendant juillet, aout, je ne m’occupe de l’affaire que maintenant. Je viens de re-téléphoner au magasin qui m’annonce que le fournisseur a arrêté la serie HILFIGER. Il semblerait donc que 6 mois après mon achat, Solaris ne soit plus capable de remplacer un verre. Est-ce un tel service que l’on attend d’un professionel du solaire ?

La vendeuse (bornée il faut bien le dire) n’a su que me répéter que ce n’était pas sa faute si le fournisseur ne faisait plus le verre. Je ne suis pas d’accord : en tant que professionnel, c’est à vous de gérer vos fournisseurs et de ne pas acheter chez eux des montures qui sont sur une fin de vie. Je constate pour ma part que Solaris me vend une paire de lunettes qui n’a plus de service après vente après six mois (juin). Je rappelle au passage que n’importe quel opticien est capable de me tailler un verre, adapté à ma monture et ceci pour 15 euros (en organique, 30 euros pour du verre). J’en déduis donc que Solaris n’est pas capable de tailler un verre (par exemple pour mon cas) ce qui est fort regrettable je trouve, pour une enseigne possédant moult magasins à travers la France et qui se dit "spécialiste" en paires de lunettes solaires.

Il est donc dorénavant évident que Solaris n’apporte aucun service supplémentaire, par rapport à un opticien et même par rapport à une grande surface, sauf peut-être des prix plus bas au détriment d’un réel service après vente.

Solaris, multinationale

Imaginez un monde commercial mené par des dirigeants de Solaris. Partout dans le monde on vend des lunettes solaires, intensité UV 3, protection titane plus, verre incassable. Et Solaris qui mange les multinationales, avale les groupes industriels. Je suis riche, demain (je dépose un brevet logiciel par exemple). Bon, j’ai 10000 euros (DIX MILLE) et j’achète une voiture, mettons un cabriolet coupé chose truc (j’y connais rien moi en voitures). Je roule pendant six mois dedans et paf, côte d’azur oblige, je me fait retailler l’aile en bonnet du forme par un abruti d’Italien. Le gars s’enfuit, je n’ai pas pu lire sa plaque mais seulement la marque de son téléphone portable. J’appelle mon assurance qui me dit d’aller chez Pijo ou Re-yes. J’approche mon mécanicien, avec sa casquette Solaris, ses gants Solaris et ses lunettes noires fumées (Solaris), historique du groupe oblige. J’entame une herbe de causette :

-  J’ai tout pété mon aile de cabriolet
-  Ouch
-  Je voudrai que vous réparassiez cela mon brave
-  Ah, il faut que j’appelle mon fournisseur
-  Faites Monseigneur
-  [Click] Allo, Roger ? Oui... Bon. Hein ?... Oui ma femme va bien. Ouais, j’ai un gars qu’à une cabriolet, tu sais, modèle chose truc. Oui... Il a l’aile qu’est toute pétée... Ah... Bon... Ok... [click]
-  Monsieur ?
-  Oui ?
-  Le fournisseur fabrique plus cette voiture depuis deux mois.
-  Ah
-  On peut pas avoir la pièce.
-  Hein ?
-  Bah ouais, c’est le fournisseur vous savez, il fabrique plus.
-  Oui mais mon aile, faudrait la réparer !
-  Non, vous m’avez mal compris, le fournisseur ne fabrique plus la pièce.
-  Euh oui mais je m’en fous du fournisseur moi je voudrai que vous répariez la pièce !
-  Mais je peux pas ! (s’énervant) Le fournisseur ne la fabrique PLUS.
-  Hum.
-  C’est con hein ?
-  Mais euh, vous pourriez pas, je sais pas hein, j’y connais rien mais euh... vous pourriez pas la réparer avec des outils, vous savez, des outils de mécanicien, un marteau, un fer à souder ?
-  Ah ah ah, arrêtez de me faire rire j’en peux plus... Mais mon brave Monsieur, on a pas ça ici ! Non c’est pas possible, le fournisseur fait plus la voiture, donc je peux rien faire.
-  Alors euh... je fais quoi ?
-  Bah rien, vous pouvez racheter une voiture, j’en ai une nouvelle série qui vient d’arriver.
-  Oui mais si dans deux mois...
-  Ah écoutez Monsieur, ne soyez pas désagréable, j’essaie de vous aider !
-  Oui oui... (pff...)
-  J’aime mieux ça, allez suivez moi c’est par là... Voilà, penchez vous en avant, ca va passer tout seul...

O Solaris, brave canaille de tous les temps, professionel à 2 Francs, qu’advientra-t-il de nous quand tu auras partagé le gâteau du monde entre toi et Billou ?

-  Bonjour Monsieur
-  Madame...
-  Voilà, ma voiture à fait une erreur 18. Ca dit que la tenue du volant est non conforme à la FAT 16.
-  Je vois... Et ?
-  Et rien, ca refuse de redémarrer...
-  C’est normal, c’est vous, il fallait pas tenir le volant comme vous avez fait. C’est la dll tenue_de_route.dll qu’est pas à jour et qui supporte pas les conduites comme ça.
-  Oui Mézalor ?
-  Je peux vous proposer un stage de maniement du volant compatible avec tenue_de_route.dll.
-  On peut pas plutot réparer la dll chose truc ?
-  Non Madame, car c’est Solaris qui fait la production des voitures à partir des logiciels Microsoft. Or notre fournisseur ne la fabrique plus et on peut pas réparer.
-  Alors faut que je m’adapte ?
-  Mais oui Madame, j’ai un stage de 2 mois pas cher si vous voulez...
-  Dites, c’est une chance que ce soit un problème de volant et pas d’autre chose !
-  Ah ah oui, vous avez raison ! Si vous aviez eu le bug de pare_brise.dll qui déforme la vision de l’oeil gauche, on aurait dû vous le crever !

Garanties

Le logiciel n’a jamais rien garanti. On ne garantit jamais qu’il n’y a pas de bugs, on ne garantit même pas que le locigiel ne va pas tout péter les données sur votre ordinateur. C’est bien le seul truc du monde ou rien n’est garanti, même pas la justesse du résultat que ca peut donner. Dans la série des fausses garanties, Solaris joue dans la cour des très forts, voire des très très forts :

La garantie 1 an : Vos lunettes sont garanties 1 an dans toutes les boutiques SOLARIS contre tout défaut de fabrication.

Trop bien. Deux ans ca aurait été mieux, surtout pour une garantie qui garantit les vices cachés, chose qui doit déjà exister dans le code de la consommation.

La garantie prix : Si dans le mois suivant votre achat, vous constatez une différence de prix avec un modèle identique, SOLARIS vous rembourse la différence.

Effectivement, avec un SAV nul, aucune machine de taillage de verres, pas de stock, on peut-être leader sur le prix.

La garantie service : Pour votre confort, SOLARIS ajuste vos lunettes à votre visage. Tous les magasins nettoient, entretiennent et réparent vos lunettes.

Non, ils réparent les lunettes dont le fournisseur fabrique encore les verres ou montures, sinon on vous chie sur la gueule. Pour l’ajustage, on utilise un gourdin, pour que la monture ne bouge plus de vos arcades.

La garantie protection : Vos lunettes de soleil sélectionnées par SOLARIS assurent une protection totale grâce à une filtration des U.V. à 100%.

Ouah !!! Ils ne vendent pas de contrefaçons teintées avec de la gouache. I LOVE U.

La garantie échange : Si vos lunettes ne vous donnent pas toutes les satisfactions que vous attendez dans les 15 jours qui suivent l’achat, SOLARIS vous les remplace par un modèle de votre choix.

Trop top. Je pourrai changer de lunettes tous les 15 jours et à vos frais. Il faut juste ne pas oublier de passer chez vous. Pour bien foutre le bordel je peux changer d’agence à chaque fois, pour faire rouler un peu les paires entre les boutiques.

Et puis au passage, en général une garantie garantit un service contre quelque chose. Par exemple une garantie bris de glace, qui garanti la réparation pendant 1 an s’il y a casse. Mais là, ce qui est drole c’est que vous n’avez pas bien compris ce que veut dire ce mot puisque vous garantissez que, je cite, "vos lunettes de soleil [...] protection [...] UV à 100%" ce qui revient à dire que c’est une garantie contre vous même : vous garantissez que vous n’allez pas vendre de la daube.

Enfin bon.

 !!! News de dernière minute !!!

Le SAV EXISTE !!! Et il a résolu mon problème. Toute l’explication dans Cassez vos lunettes Solaris les yeux fermés.

Répondre à cet article

Forum