XFig est mort ! Vive XFi... non, tiens. Qu’il crève en Enfer, l’ordure !!!

XFig, ta mère suce des b.tes en Enfer !
mardi 6 janvier 2004.
 
Pour ceux qui en ont marre de XFig ; deux alternatives viables de vrai de vrai. Si Je t’assure qu’elles sont viables, mes alternatives !

Des fois, pour d’obscures raisons professionnelles ou personnelles d’ailleurs (ça marche aussi), on a besoin/envie (enfin, c’est souvent besoin) de faire du dessin vectoriel. Je manque d’ailleurs de mourir de rire à chaque fois que je regarde quelqu’un essayer de dessiner un graphe à l’aide de "Paint"(c) : le résultat est toujours des plus mauvais, pour un emmerdement qui varie de "faible" (si le graphe est très simple) à "rahh putain". Et comme en plus (comble du bonheur), on se trouve sous environnement Linux, ben l’option défaut, celle qui nous vient à l’esprit tel un blizzard bien glacial, est le bien connu XFig. Qui a déjà utilisé ce dernier sait que son interface, (c)1957, déroute les plus habiles d’entre nous. En gros, c’est surpuissant, mais c’est aussi sur-inhumain tellement c’est peu intuitif.

Et là, le bonheur frappe à notre porte. « Toc toc », entendis-je. « Qui est-là ? », repondis-je ? « Nous sommes les Twin Brothers "Virtual graph" » [*] me répondit-on. Heureux comme un fou, j’ouvris, et mon regard se porta sur deux acolytes.

Le premier s’appelait "Tgif", distribué sous licence QPL. Il a la couleur de XFig, il a la saveur de XFig. Il a l’air d’avoir au moins autant de possibilités que XFig. Sauf que, au moins, il a une gueule humaine. Son interface est bien plus intuitive. Encore parfois un rien aride pour quelqu’un qui n’est pas habitué à ce type de programme, mais bon... EXcellent remplacement au vieillot XFig, donc. « Étranger, soit le bienvenu dans ma demeure ! », déclamais-je d’une voix noble et puissante.

(PNG)
tgif mon amif

Le second s’appelait "dia", distribué sous licence GPL. Il a pour but (avoué) d’être une implémentation libre et sous Linux du très bon (et très cher) Visio pour Windows. Il a une interface "à la Gimp", et certains trucs sont très simples à faire. On n’est pas dérouté par le soft. Une optique peut-être un rien différente de celle de Tgif (plus simple, mais plus intuitif), mais il a son utilité, aussi. « Toi aussi, mon frère, entre ! Et assied-toi près du feu !! ».

(PNG)
Dia c’est sympa

Et nous vécûmes heureux pendant de longues( ??) et nombreuses( ????) années, exportant des fichier pstex ou des macro pstricks.

PS(1) : Les adresses internet qui vont bien aujourd’hui (Qu’on ne me sorte pas dans deux ans un "Ton lien, il ne marche plus !". Et les moteurs de recherche, c’est fait pour les chiens ?)

Dia, c’est là

TGif, c’est icif (Avec des couleurs sobres et de bon goût pour ce dernier)

PS(2) : Alors oui, je sais, le pur warrior, celui qui chasse, tue et dépèce un chevreuil à dents nues, n’utilisera pas ces trucs de tafioles avec lesquels il faut utiliser cet objet inutile qu’on appelle (j’ai entendu dire) une "souris". Il utilisera plutôt directement "Metapost". Mais, euh, bon. D’abord. Et puis zut.

PS(3) : Tiens, dans la foulée, pour ceux qui veulent un bon remplacement à gnuplot pour faire des graphiques, je conseille fortement "ploticus" (GPL) qui est environ 1000 fois plus puissant, et qui, une fois qu’on l’a pris en main, ridiculise les "fantastiques" graphiques Excel(c) ou Gnuplot(c) (aussi) de part la qualité du rendu.

[*] Oui, je sais, c’est le bonheur qui frappe à ma porte, pas les Twin Brothers truc. Pff. C’est chiant de bosser avec des scientifiques

Répondre à cet article

Forum