Appel pour le latin et le grec

dimanche 28 mars 2004.

À la rentrée 2004, l’enseignement du grec et du latin risque de disparaître de la quasi totalité des lycées (et bientôt des collèges) de France. Sous pretexte de rentabilité, et d’économie, on va priver nos élèves d’un enseignement qui favorise la rigueur, l’exigence et l’effort. On va les priver d’une approche historique et esthétique de la littérature, de langues de culture.

Tel est, en résumé, le sort prochain du latin et du grec. On s’attaque au plus faible, on dynamite les heures "non rentables". De toutes facons, on commence à avoir l’habitude. Mais ce soir, c’est le revers de la médaille. PAF.

Alors pour la cerise, signez la pétition :

Voir en ligne: APPEL POUR LE LATIN ET LE GREC.

Répondre à cette brève

Forum