Poster un message

En réponse à :

Génération SMS

mercredi 19 mai 2004 par Cyril Dejonghe
A mort les jeunes comme les vieux. Il paraît que je deviens intolérant. Je regarde autour de moi, faut dire, je choisis mes lieux, et je me rends compte que je suis perdu, esseulé, au milieu des gens à l’oreille cyber.
Oui, j’ai 25 ans, un téléphone portable, comme j’ai internet en "ultra méga supra haut débit", comme j’ai un petit objet bien pratique pour écouter tous mes mp3 quand je prends le train (merci la SNCF, honte sur Raffarin). Non, je ne suis pas microondophobe même si je ne trouverai jamais que (...)

En réponse à :

> Génération SMS

lundi 7 mars 2005

Pas si sûr que ce soit si simple... Le monde change, et pas forcément dans le bon sens. "Et ce n’est pas être vieux con que de dire cela". Les droitistes de tout poil saccagent tout sur leur passage, croyons nous que cela ne changera rien ? Nous sommes d’une génération sans idéaux, je n’ai jamais trouvé ça vieux con qu’on me le dise : je suis obligé de me motiver pour aller voter, je vis mes compromissions sans jamais aller au bout de la révolte, j’aimerais bien retrouver ce goût de l’action, plutôt que de la parlotte.

En place de quoi, j’écris sur Internet des mots que tu lis : est-ce que ça change quelque chose ? Non. De l’action, je passe à l’écriture, y’a un sacré fossé. Mais une fois qu’on ne saura plus écrire du tout, on fera quoi ? Les profs ne sont pas formés, on met de moins en moins de moyen dans l’éducation, oui : le darwinisme ne devrait pas nous pousser à l’intelligence... c’est clair que c’est pas l’intelligence ou l’humanité qui assurent aujourd’hui la survie...


Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[s'inscrire] [mot de passe oublié ?]